L'actualité du moment est on ne peut plus sombre, dramatique, flippante, déprimante... 'failli dire "comme d'hab en fait"...  et sur le plan local, ne m'en parlez pas des trombes d'eau qui s'abattent sur nos têtes depuis 72h, c'est à dire depuis mon retour chez moi, oh joie ou comment revenir à la réalité en 2 minutes chrono et te rappeler que "ça y est c fini les vacances parisiennes" !


Merci Evelyne D. (pour Dhéliat, y en a t il encore qui ne la connaisse pas cette connasse? ! oops je m'énerve on dirait!). En plus Evelyne D. on peut pas dire qu'elle soit si moche toujours bien présentable dans sa p'tite robe près du corps et le sourire intact, il n'a pas bougé depuis... 20 ans ? 30 peut-être, en serons-nous tous là d'ici là?... une chose est sûre, la pluie ne me fera jamais sourire, par contre j'veux bien coller des soleils et quelques nuages comme "ils" faisaient avant sur la carte du pays :-)


Alors le monde est triste, la vie difficile et moi je vais donc continuer de piétiner sur ma page blanche car il faudrait adopter la mine de circonstance? J'ai envie de dire... que ça fait un moment que ça dure et qu'il est temps que je sorte de ma léthargie "anti-comique", merde alors, Elie mon ami, avec un K. comme je les aime n'avait de cesse de seriner "faut rigoler", personnellement j'y tiens !


Des épisodes comme celui d'hier soir m'ont réconciliée avec cette nécessité de surtout ne pas me prendre au sérieux, ce qui ne revient pas à dire - pas de méprise je vous prie - rire de tout, car il est des évènements qui ne s'y prêtent guère mais est-ce utile alors que tous les médias se font le relais de tant d'atrocités d'en remettre une couche là, ici, maintenant?


Moi je dis non !


Pas question de m'énerver après m'être délectée des situations cocasses dans lesquelles Romain Duris alias Xavier dans les Poupées Russes s'est empêtré avec un talent désarmant. Une envie soudaine de rentrer dans le film, comme il transpire la réalité. Mention spéciale pour les dialogues et le pipot :-)


Quelques morceaux choisis pour le plaisir des mots :

- "c'que j'retiens c que jsuis en vrac déjà dans l'histoire!"

- ‎"enfin moi j's'rais vous, j'm'appellerais "

- "t'imagines si t'étais casse-couilles, moche, archiconne, et que tu plaises à personne j'comprendrais mais t'en es pas là ?!"

- "avec ma gueule de moi, sans rien pouvoir y faire" 


... et mes maux s'effacent comme par magie, anesthésiés par de francs éclats de rire incontrôllés. Encore ?! 


L'Amour, sujet universel, quête éternelle d'une vie... l'Amour, cet océan où l'on se perd trop souvent au lieu de se laisser porté(e), transporté(e)... une sorte de défi à l'instar de la recherche de la beauté, pour être bien, il faut être deux (oui sinon on est quoi?!) et surtout il faut être belles z'é but ?  - nan beaux ! 


Grosse pression, faut ressembler à quelque chose... ou à tout le monde - parfois la frontière est ténue - faut pas se rater, toujours un truc qui ne va pas, un cheveu qui dépasse (ça c'est mon rayon, je prends le sèche-cheveux, les plaques, les produits qui facilitent le coiffage et empêchent le dessèchement des mèches, j'assume tout :-) ), un p'tit bourrelet derrière l'oreille, des cheveux blancs, un bouton en plein milieu du front, pire sur le nez, des rides aux coins des yeux, le front qui plisse., des kilos en trop... un calvaire pour tous, une quête permanente, bref l'enfer !


Mais heureusement pour palier à ces tracas infernaux, il existe une alternative... l'institut de beauté, l'endroit où quand tu y rentres t'es moche, mais quand t'en ressors, t'es top modèle, c bien connu... 


Un institut où la mocheté n'existe plus, un truc réservé aux vilains si ce n'est aux pauvres gens qui n'ont pas de miroir, donc qui ne sont pas esclaves de leurs images...


Bien entendu, si vous n'avez pas les moyens d'aller dans un institut de beauté, il reste toujours les produits... de beauté... Depuis des lustres, j'imagine une campagne marketing pour parler des produits de mocheté... les intitulés des produits de beauté me font toujours sourire, c'est toujours la formule enrichie en oligo-éléments qui revitalise vos sens et à préserve l'hydratation de votre peau... la formule crémeuse unique qui protège, qui procure une sensation de douceur... attention on sort l'artillerie côté adjectifs... irrésistible longue durée... plus besoin de se laver le lendemain donc :-)


Tous ces produits rendent plus doux, plus toniques, plus beaux donc... mais ça se voit pas forcément à l'oeil nu, ça se sent au nez et au toucher... hein hein malin les marketeurs ;-)


Forcément qu'ils ne vont pas nous vendre des produits qui feraient que laver le corps, les cheveux, qui ne feraient que s'appliquer bêtement sous les yeux, sur la peau sans même proposer une action anti-poche, d'intense ré-hydratation... sans compte que ça mettrait des gens au chômage tout ça... mais je m'éloigne du sujet, revenons à nos drames quotidiens ; l'Amour, la beauté, la météo !


Et là vous vous dîtes : " meeerde, c vrai ce qu'elle raconte" :o !


Disons encore une fois que je préfère rester dans la légèreté et éviter la gravité des désagréments d'ordre financiers, médicaux, familiaux (au choix, parfois les 3, et oui il y en a qui ne sont pas vernis, je ne citerai personne!), autrement  plus pénibles mais je l'ai dit au départ, je veux rigoler, c'est vital!


Pour autant si la beauté devient un domaine où la marge de manoeuvre reste possible, pour la météo, on peut toujours courir, c'est pas Evelyne Dhéliat qui nous rattrapera - elle s'en fout elle, elle sait - quant à l'Amour, qu'on se le dise, c'est peine perdue! 


Non, en Amour, aucun institut n'existe, un candidat pour créer le concept ? Du genre ... "bonjour j'aimerais un forfait annuel épilation du maillot" - bah oué normal - enfin "avant cela je souhaiterais profiter de la formule intégrale filtre d'amour"... une espèce de séance où des lasers pénètrent ton coeur pour le préparer à rougir dès les premiers contacts avec l'objet du désir... mmm.... comme une préparation à tomber amoureux à la première occasion... que de temps gagné ! 

Resterait ensuite à organsier des "soirées dating" avec tous les gens inscrits à l'institut de l'Amour... Bref la grosse célébration de l'Amour avec un grand A, doré avec des paillettes, un truc... chiant ?! mais naaan :-)


Finalement la réalité fait autant délirer que la fiction, qu'il pleuve, qu'il vent qu'il neige, il ne fait pas toujours beau dans nos coeurs, mais il est aussi tout à fait probable que le vent tourne - à défaut de la roue - à quel Saint se vouer alors, à ceux du jour ? Aristobule, Longin, Nicandre ou Sisebut ou plutôt à ceux qui tiennent dans les mains et que l'on déguste sans tiquer en entrée en plat ou au dessert :-) ?


            



Sadjoy San - Web site by monamoore

[ Edito ou tard ] . [ Mes mots en costume ] . [ ***Rock me*** ] . [ Billets d'humeur ] . [ La fraZ du jour ] . [ Statut d'un jour... ] . [ Ces fraZ ] . [ Les expressions à la moi ! ] . [ J't'en poz des kestions !?! ] . [ Sadie ] . [ Dico Sadjoy/Français ] . [ English spirit ] . [ Le who'Z me ] . [ BUSINESS ] . [ Thanx, Grazie Mille... ] . [ Contact ] . [ Livre d'or éveillé ]
[ Billets d'humeur ]

< Quand j'écoute aux portes... des tables d'à côté ! >
< Paie ton job ! >
< Le jour où il y a aura des manifs anti-cons >
< Souvent je me demande, si un jour >
< Facebook >
< Je me disais... >
< Oui je sais ! >
< Un coca tranche de vie s'il vous plait ! >
< Délices z'é des lys >
< Un article d'été pour le prix d'un ! >
< La saga des Bleus >
< Summertime, Augusto te quiero mucho, mucho! >
< La caissière était maquillée comme une danseuse >
< Quand j's'rai petite, j'me marierai plus ! >
< Journée mondiale de la gentillesse >
< Non, je n'écrirai rien... >
< Ca niouze plus que jamais ! >
< ... et Miss Jambes 2009 eeeeeeesssssssstttt.... Miss Myo Patty >
< A l'eau ? C'est Ras l'bonbon ! >

< Billets d'humeur / Oui je sais ! >