En vie...

Le soleil, une terrassse,
un jour de semaine,
lequel déjà?
un jus de fruit pressé.

Sadie elle, a tout son temps.
A la table d'à côté,
cinq seniors, dont un perruqué,
ça se voit, le cheveu ne bouge pas, discipliné.
Pas un perroquet à l'horizon,
pas même dans un verre.
Ils fixent la serveuse dans les seins,
Ils sont en promo aujourd'hui,
ils sont plus gros que d'habitude.
les seins, pas les séniors.
La serveuse ramasse leurs tasses, nettoie leur table
et repart avec le sourire.

Sadie est sortie,
Il faut bien qu'elle se mélange à la foule
de temps en temps.
Et puis chez elle, il fait trop froid
Pas de poitrine oppulente à regarder,
et encore moins de séniors sur le retour...

Aujourd'hui, elle s'est habillée légèrement,
Un dos nu pour réhausser des seins très menus,
une jupe qui flotte au vent,
ça suffit largement.
34 degrés... il lui fallait un peu d'ombre,
Sur les paupières, bleutée...

Elle sort son stylo qui fuit inéxorablement,
un carnet pour coucher ses pensées,
commande un café allongé,
et s'enfonce dans son siège,
confortablement.

Elle repense à sa soirée de la veille
qui l'a menée dans des recoins assez obscurs
de sa vie passée.
Elle ferme les yeux pour mieux fixer le soleil,
repense à ses regards croisés, cette proximité
brûlante. Luxure.

La serveuse l'a sort de sa rêverie,
et dépose son allongé sous son nez.
Un papier, l'addition sans doute,
poitrine au premier plan inclus !

Sadie se frotte les yeux, éblouie par les rayons
insolents, et ce vent, qui finit de la secouer !

Elle attrape la note,
se crame les lèvres en tentant une gorgée de café,
s'étrangle en apercevant un numéro de téléphone,
sur ce qu'elle croyait être le prix de son breuvage...
Elle n'y comprend rien,
regarde tout autour d'elle,
soupçonnant le moindre papy alentour
de vouloir lui sortir le grand jeu.

Ses rêves de la veille viennent la titiller,
finalement elle n'est peut-être pas encore tout à fait réveillée...
Le café est chaud, elle finit par le boire d'un trait,
comme un shot de vodka,
ça aura le mérite de la mettre sur pied,
en un instant.

Elle n'a pas écrit un seul mot sur son carnet,
pas grave, sa tête est en ébullition,
elle va laisser mijoter...

Elle jette une pièce de 2€ sur la table,
se lève et attrape son sac,
sourit, à je ne sais qui,
se retourne et aperçoit la serveuse qui la fixe,
soit...
Pas un regard pour ses attributs,
Sadie n'a jamais été attiré par tout ce qui se voit trop...
Elle préfère partir à la découverte de ce qui ne se voit pas.

Ecarquiller les yeux
pour ne rien louper.

Sadie elle, a tout son temps
et la route est longue
jusqu'à ses désirs inavoués.

            



Sadjoy San - Web site by monamoore

[ Edito ou tard ] . [ Mes mots en costume ] . [ ***Rock me*** ] . [ Billets d'humeur ] . [ La fraZ du jour ] . [ Statut d'un jour... ] . [ Ces fraZ ] . [ Les expressions à la moi ! ] . [ J't'en poz des kestions !?! ] . [ Sadie ] . [ Dico Sadjoy/Français ] . [ English spirit ] . [ Le who'Z me ] . [ BUSINESS ] . [ Thanx, Grazie Mille... ] . [ Contact ] . [ Livre d'or éveillé ]
[ Sadie ]

< Sadie, à l'envi >
< Pas à pas... >
< Aux larmes citoyenne >
< Sadie, ses gares et ce voyage interminable... >
< Sadie, en nuit... vit >
< Et si Sadie >
< En vie >
< Sadie passe la main >

< Sadie / En vie >