Facebook, de la routine à la révélation...


Ou komen créer du mouvement en + de sa vie réelle ?

A chaque connexion, tout au long de la journée, même topo, un flot de notifications. Des points cool et des bisous reçus, super on me caline on me cooliz, je suis une personne sympa alors, youpi tralala :-)

Depuis l'hiver, on se cartonne la trogne avec les boules de neige qui ont fait leur entrée dans le top 3 des trucs à renvoyer à ses amis virtuels... et vazy kon s'envoit des boules...
Next step c koi ? d château de sable ?

Et enkor, j'ai refusé d'adopter un animal - j'ai des enfants à nourrir moi , j'fais pas mes courses dans un magasin virtuel - ignoré aussi toutes les demandes pour participer à la guerre des gangs. La vie de chaque jour suffit à ma peine, mon combat kotidien, je suis une guerrière malgré moi, jvais pas m'en rajouter ! Je garde du temps pour danser sur un vrai parquet, pour caliner mes mini-moi ... et cuisiner du poulet, en vrai !

Tout le monde va tout savoir sur vous et vous saurez tout sur vos amis que vous ne connaissez pas. D'ailleurs on vous pose des questions à la con : est-ce que Bidule tuerait pour une baguette tradition? Est-ce ke machin aimerait allé au ciné avec vous ? Sans intérêt !
La fonction "ragot" est à présent disponible et on peut également vous envoyer des drinks - très agréable d'être prise pour une alcoolo !

On vous trouve "flirtable", nan pas fritable, je n'ai pas l'âme d'une patate ! Sans doute l'essentiel je pour les facebookiens ki chassent...
On affiche son statut : célibataire, engagé, marié, c'est compliké - ça c'est kan on est plusieurs sur le coup ou kan on parle pas la même langue ou kan on est ensemble amor avec kkn ki le sait pas ! Pis des fois on n'est rien, genre un hermaphrodite sans vie sexuelle, une femme ou un homme sans partenaire particulier qui ne cherche pas de partenaire particulière.

On sait quand un ami d'un ami que vous ne connaissez pas non plus a fait un commentaire sur une foto remplie de gens qui ont l'air de bien s'marrer voir de bien être torchés mais qui sont tous, inconnus au bataillon bien évidemment.
On est au courant du petit commentaire sur le pseudo d'untel et on réagit aussi sur des commentaires de commentaires, l'escalade est potentiellement permanente!

Ah ce facebook, kel phénomène de société ! On y va mais on sait pas pkoi au début, après on s'habitue.

Moi si, maintenant je sais pkoi, grâce à tous ses tests, je sais enfin ke je suis un champignon magique branché sur ki on peut compter, un vrai papillon de lumière qui aurait la tronche de Bill - le chanteur de Tokyo hotel - et donc le même coiffeur (kel privilège), et que je pourrais être une Nicolas S. pour diriger notre pays de grévistes (oops, ça c pas ds facebook !). Dans le même temps, j'ai l'étoffe d'une Pompom girl (c'est dire kel talent j'ai vu le peu de vêtement kelles portent les mouflettes) qui n'en demeure pas moins inaccessible malgré son goût prononcé pour le french kiss et le rock (là je sais, aucun rapport).

Je suis le Poséïdon terrien qui a l'air de quelqu'un de bien, je suis un Egyptien - ma terre promise - je suis un lutin qui pense comme Descarte, je suis une bête de sexe, bien évidemment :-). Je suis hétérosexuelle ça va sans dire, qui envoie des sucettes et des accessoires à qui veut bien les recevoir !

Je remplis mon profil, je change mon pseudo souvent, j''adhère à des groupes ki ne servent à rien car on n'y va jamais alors moi je crée les miens, je suis au courant de tous les évènements auxquels je ne pourrai participer (mais o'moins je sais !), je soutiens des causes aussi utiles ke débiles et je suis aussi ami avec des stars déchues, pas des fakes décus.

J'aime Facebook et je l'assume pleinement ; j'y réunis tout ce qu'il me plait de partager et tout ce que je garde pour moi ; je publie des fotos, des billets d'humeur, du son, des vidéos perso et d clips d'avant quand mon age était enkor décent, et surtout j'y retrouve mes vrais amis aussi, ceux avec ki j'ai partagé des moments uniK, ceux qui sont loin (la tête en bas en australie) et ke je ne vois pas tous les 4 matins, je suis amie avec mon frère et ma moitié (!) et je fais connaissance avec d'autres...

Facebook est toxik
et alors,
moi je suis presk publik,
Je buzz amor,
avec mes mots en-iK,
A n'importe kel or.

[2009]

            



Sadjoy San - Web site by monamoore

[ Edito ou tard ] . [ Mes mots en costume ] . [ ***Rock me*** ] . [ Billets d'humeur ] . [ La fraZ du jour ] . [ Statut d'un jour... ] . [ Ces fraZ ] . [ Les expressions à la moi ! ] . [ J't'en poz des kestions !?! ] . [ Sadie ] . [ Dico Sadjoy/Français ] . [ English spirit ] . [ Le who'Z me ] . [ BUSINESS ] . [ Thanx, Grazie Mille... ] . [ Contact ] . [ Livre d'or éveillé ]
[ Billets d'humeur ]

< Quand j'écoute aux portes... des tables d'à côté ! >
< Paie ton job ! >
< Le jour où il y a aura des manifs anti-cons >
< Souvent je me demande, si un jour >
< Facebook >
< Je me disais... >
< Oui je sais ! >
< Un coca tranche de vie s'il vous plait ! >
< Délices z'é des lys >
< Un article d'été pour le prix d'un ! >
< La saga des Bleus >
< Summertime, Augusto te quiero mucho, mucho! >
< La caissière était maquillée comme une danseuse >
< Quand j's'rai petite, j'me marierai plus ! >
< Journée mondiale de la gentillesse >
< Non, je n'écrirai rien... >
< Ca niouze plus que jamais ! >
< ... et Miss Jambes 2009 eeeeeeesssssssstttt.... Miss Myo Patty >
< A l'eau ? C'est Ras l'bonbon ! >

< Billets d'humeur / Facebook >